Un sol antidérapant, pour un confort idyllique avec une sécurité maximale

Trois des propriétés qu’un sol extérieur doit posséder sont la durabilité et la résistance à la sévérité des intempéries, et troisièmement c’est l’antidérapant. Il est absolument essentiel de garantir l’anti-dérapage si nous voulons éviter les problèmes liés au glissement.

Parlons du sol antidérapant

Les accidents de glissade et de trébuchement sont parmi les causes de blessures les plus dangereuses dans le monde. Par conséquent, les revêtements de sol antidérapants sont un must en matière de santé et de sécurité. Sinon, ce n’est qu’une question de temps avant qu’un membre du personnel ou de la famille ne subisse un accident douloureux et coûteux.

En intérieur ou en extérieur, la sécurité de nos sols est primordiale. Pour tout type de revêtement, les plus en vogue et les plus glissants, il y’a toujours une solution antidérapante pour tout type de revêtement, même l’époxy.

Les glissades et les trébuchements peuvent survenir n’importe où, à n’importe qui. Il est important d’aborder la question de la résistance au glissement des sols pour améliorer la sécurité des sols.

La diversité des sols antidérapants proposés signifie qu’il existe une solution pour n’importe quel environnement.

Pour vous aider à choisir un sol sûr pour votre installation, nous répondons à certaines des questions les plus fréquemment posées sur les revêtements de sol antidérapants.

1. Quels sont les principaux avantages des revêtements de sol antidérapants ?

Le revêtement de sol antidérapant offre plusieurs avantages pour protéger l’employé et l’employeur, tels que :

  • Prévention des accidents de glissade et de chute évitant ainsi les litiges et réduisant ainsi les coûts
  • Environnement de travail sûr pour le personnel et les visiteurs augmentant ainsi la productivité
  • Interruption minimale ou nulle de l’activité pendant l’application
  • Réduit les frais d’administration et protège la réputation de l’installation ou de la construction

sol antidérapant

Qu’est-ce que la résistance au glissement ?

La résistance au glissement est la rugosité d’un sol qui crée une traction positive et réduit la possibilité de glisser et de tomber.

Afin de comprendre la résistance au glissement, une métrique est utilisée pour évaluer le taux de glissement d’un sol. Le coefficient de frottement (COF) peut être défini comme la force nécessaire pour maintenir ensemble deux matériaux (le pied et le plancher) et la force maximale nécessaire pour résister au glissement.

En fait, une étude de l’Université du Michigan recommande un COF de 0,5 comme guide raisonnable pour fournir une résistance au glissement appropriée, bien que certaines activités telles que le transport d’objets, pousser ou tirer des objets ou marcher sur des surfaces inclinées vers le haut et vers le bas peuvent nécessiter un COF plus élevé.

Quels sont les points critiques à retenir lors du nettoyage?

Plus la résistance au glissement du sol est agressive, plus il sera difficile à nettoyer. Cela est dû au fait que l’agrégat qui est répandu sur le revêtement d’un composant antidérapant agressif est plus grand et plus anguleux. Plus le profil de la surface du sol est anguleux, plus il peut être difficile à nettoyer. Des défis surviennent lorsqu’une résistance au glissement plus agressive telle que le R12 est nécessaire. L’équipement de nettoyage comme une vadrouille sera déchiré en lambeaux dans ce cas.

4. Quels facteurs influencent la résistance au glissement d’un sol ?

Tester les sols et les surfaces in situ peut identifier un certain nombre de facteurs qui influencent la résistance au glissement des matériaux de revêtement de sol. Par ex. régime de nettoyage, entretien, contamination, détérioration due à l’usure et à la circulation.

Quelles sont les méthodes de test antidérapantes couramment utilisées ?

Il existe différentes méthodes de test utilisées dans le monde pour déterminer le niveau antidérapant, mais les méthodes les plus courantes sont :

Méthode de la rampe huileuse

Il s’agit d’un test en laboratoire pour évaluer la sûreté de la semelle en produisant le populaire «R», de R9 / antidérapant léger jusqu’à R / 12 ou antidérapant agressif R / 13. Lorsque vous parlez de la cote «R», vous parlez d’une mesure, qui est conçue dans un laboratoire en utilisant une surface inclinée et huileuse destinée à reproduire celle sur le terrain, avec un sol antidérapant.

Test de pendule humide

Cette méthode est le test de sol antidérapant standard au Royaume-Uni et en Australie. Le test a été conçu pour imiter un piéton heurtant le talon au point où les glissades se produisent le plus. Lorsqu’un talon piéton heurte un sol humide, un film fluide se crée entre eux, ce qui peut provoquer un glissement. Ce test fonctionne dans des conditions humides car il produit un film fluide similaire entre le curseur et le sol. Il peut être utilisé pour tester avec précision le potentiel de glissement sur propre

Lire aussi :

(16)